Faire une rotation de banches


Il s’agit d’un extrait de la vidéo de formation.
La version complète est réservée à nos clients.
Cliquez ici pour commander un accès ou connectez-vous si vous en avez déjà un.

Transcription de la vidéo
Aujourd’hui nous allons découvrir comment réaliser une rotation de banches à l’aide du logiciel AutoCAD ou l’un de ses équivalents gratuits.

Découvrons tout d’abord de quoi il s’agit.

La rotation de banches est, avec la rotation de dalle, une partie d’un travail plus global que l’on nomme cycle de réalisation.

Un cycle de réalisation est un document produit par l’entreprise de gros-œuvre pour un usage interne. Il est établi conjointement entre le conducteur de travaux, le chef de chantier et l’ingénieur méthodes.

Ce document prend la forme d’un carnet chronologique. On réalise un carnet par bâtiment et par étage.

Pour chacun des jours du cycle de réalisation, on représente les ouvrages à réaliser (murs, poteaux, poutres, plancher haut), ainsi que le matériel associé.

Ce carnet servira aux chefs de chantier et chefs d’équipes pour organiser leur travail quotidien.

Mais il a également des fonctions indirectes, qui sont la réduction du budget matériel et le respect des délais de réalisation du chantier.

Voyons comment établir ce document complet.

Comme tout document de méthodes, l’important est de mettre en avant les informations essentielles. Bien qu’importantes, certaines informations du plan béton armé ne sont pas essentielles pour établir une rotation.

Nous allons donc commencer par épurer le plan, en masquant les cotations et certaines hachures par exemple.

Plaçons ensuite le tout dans des nuances de noir et de gris.

Avant toute chose, il vous faut créer la structure de votre dessin en créant tous les calques nécessaires. Il vous faudra 2 calques par journée de cycle.

Le premier calque correspondra aux informations qui seront visibles sur la feuille du jour concerné, mais qui devront disparaitre sur les autres feuilles. C’est le cas du matériel et des annotations.

Le deuxième calque correspondra aux informations qui seront visible à partir de la feuille du jour concerné, et qui resteront visibles sur les feuilles suivantes. C’est le cas des ouvrages réalisés.

Créons donc une liste de calques de cette manière :

  • Jour 1 | Temporaire
  • Jour 1 | Définitif
  • Jour 2 | Temporaire
  • Jour 2 | Définitif
  • Et ainsi de suite… Jusqu’à atteindre le nombre de jours prévus pour ce cycle dans votre planning d’exécution.

Nous pouvons maintenant réaliser la rotation de banches.

La première étape consiste à calculer la cadence de réalisation de vos ouvrages. Cette cadence moyenne est obtenue en divisant la quantité totale de voiles (en mètres linéaires) par la durée allouée à la réalisation de ces mêmes voiles. Elle est donc exprimée en mètres linéaires par jour.

Le but est donc de se rapprocher le plus possible de cette cadence moyenne, pour chaque journée de réalisation des voiles.

Le plus difficile dans cet exercice est de trouver la bonne combinaison, permettant d’avoir une cadence la plus lissée possible, et un nombre de voiles équivalent chaque jour.

Il vous faudra procéder en tâtonnant et en comparant vos différentes solutions pour en retenir la meilleure. Gardez en tête que des cadences non lissées auront des conséquences économiques directes et néfastes sur le budget matériel.

Pour ce qui est du dessin, tracez des polylignes que vous placerez dans les calques « Définitifs » de chacun des jours concernés.

Dans cet exemple nous parlerons de banches, qui sont des coffrages métalliques servant à la réalisation de murs en béton armé. Mais la logique de la rotation de banches peut tout à fait être adaptée à d’autres matériels, comme des coffrages en cadres manu-portables par exemple.

Les banches se déclinent en modules de plusieurs longueurs.

Le but de cette étape est d’optimiser l’emploi de ces modules en diminuant au maximum de nombre d’assemblages et de désassemblage. Il s’agit également d’optimiser le réemploi de chaque module, afin de réduire la quantité totale de matériel à commander.

Une méthode simple que je vous conseille est de commencer à placer les modules sur le jour le plus fragmenté, c’est-à-dire celui qui compte le plus grand nombre de petits voiles. Vous aurez ainsi directement le bon nombre de petits modules. Etablissez alors un listing du matériel utilisé ce jour-là.

Ensuite, prenez le jour avec la cadence maximale de réalisation de votre rotation. Placez les modules en réemployant en priorité le matériel du listing précédent. Complétez avec les modules nécessaires, et établissez un nouveau listing.

C’est avec ce nouveau listing que vous devrez tenter de coffrer l’intégralité des autres jours de la rotation de banches. En procédant ainsi, vous avec de fortes chances de réussir à vous tenir à ce listing sans avoir besoin de le modifier. Vous minimisez donc la quantité de matériel à commander.

Concernant la méthode de dessin, chaque module sera matérialisé par un Bloc, que vous placerez dans le calque « Temporaire » du jour concerné.

Procédez de la même manière pour les poteaux, en adaptant le type de coffrage employé.

Pour les ouvrages horizontaux, vous devrez procéder de la même manière. Il s’agit de la réalisation de la dalle haute de l’étage concerné et de ses poutres. Indiquez pour chaque jour les ouvrages réalisés et le matériel employé.

Quand vous aurez terminé la création de votre cycle complet, il vous faudra créer le document imprimable, à savoir un « Carnet ». La logique à respecter est la suivante :

1 jour = une feuille

Dans AutoCAD, vous allez donc devoir créer autant de présentations qu’il y a de jours dans votre cycle. Une présentation est un « Espace papier », dans lequel vous placerez une « Fenêtre ».

Pour comprendre la logique de gestion des calques, plaçons-nous sur le jour 3.

En jour 3, je souhaite voir :

  • En couleur : les ouvrages que je réalise ce jour-là.
  • En couleur : le matériel que j’utilise ce jour-là.
  • En grisé : les ouvrages réalisés les jours précédents.

Et je ne souhaite PAS voir les informations des jours suivants.

Il faut donc que :

  • mes calques du jour 3 soient « Actifs » …
  • les calques « Temporaire » des jours précédents soient « Gelés dans la fenêtre »…
  • les calques « Temporaire » et « Définitifs » des jours suivants soient « Gelés dans la fenêtre »…
  • les calques « Définitifs » des jours précédents soient en « Couleur de la fenêtre » forcée sur Gris…

Une fois toutes vos présentations créées, vous pouvez utiliser la fonction  « Publier » pour créer votre carnet au format PDF par exemple.

Votre cycle de réalisation est maintenant terminé. Pour chaque jour, vous connaissez le matériel utilisé. Vous pouvez désormais établir un listing complet de ce matériel et des accessoires pour en passer la commande.

Créer un « carnet de rotation de banches » et plus globalement un « cycle de réalisation » est quelque chose de complexe qui nécessite une certaine maitrise des logiciels de dessin assisté par ordinateur. C’est donc généralement le bureau de méthodes qui s’en chargera. Mais l’important est surtout de respecter les habitudes de travail du chef de chantier et les contraintes matérielles et structurelles. Le regard technique de l’encadrement de chantier est donc indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.