Le plan de terrassement


Il s’agit d’un extrait de la vidéo de formation.
La version complète est réservée à nos clients.
Cliquez ici pour commander un accès ou connectez-vous si vous en avez déjà un.


Transcription de la vidéo
Aujourd’hui nous allons découvrir comment réaliser un PLAN DE TERRASSEMENT à l’aide du logiciel COVADIS.

Découvrons tout d’abord ce qu’est un plan de terrassement.

Un plan de terrassement est un document graphique, réalisé par ou pour une entreprise de travaux publics chargée d’effectuer des travaux de terrassement en masse.

Le plan de terrassement est issu de la combinaison de 3 informations :

1ère information : Le plan topographique

Ce plan est réalisé par un géomètre. Il donne les informations sur le terrain naturel, c’est-à-dire le terrain avant que les travaux ne soient réalisés.

Chaque objet présent sur le terrain (arbre, bordure de trottoir, candélabre, bâtiment…) doit y figurer. Le géomètre dessine ces informations en indiquant pour chaque point ses coordonnées en X, Y et Z.

Pour résumer, le plan topographique est donc une projection de l’état du terrain AVANT les travaux de terrassement.

2ème information : Le plan de plateformes

Ce plan est réalisé en adéquation avec le projet de construction. Il indique le niveau recherché pour chacune des plateformes de terrassement.

Qu’elle soit plane ou en pente, une plateforme correspond à l’emprise des ouvrages insérée sur le plan topographique et éventuellement majorée d’une sur-largeur de débord. Il s’agit d’une projection visuelle sous forme de polygones du terrassement FINI.

Le plan de plateformes est donc une projection de l’état du terrain APRES terrassement.

3ème information : Les talus

Il s’agit de l’intérêt majeur de ce document.

Le but est de connaître l’emprise des talus de terrassement, c’est-à-dire les parties situées en périphérie des plateformes, dans lesquelles le terrain va être terrassé selon une pente définie au rapport de sol (1 pour 1 ou 3 pour 2 par exemple).

Les talus font donc la jonction entre les plateformes de terrassement et le terrain naturel.

Il existe plusieurs logiciels dédiés à la création de plans de terrassement et de VRD, (Voiries et Réseaux Divers).

MENSURA, de la société Géomensura, est un logiciel autonome qui ne nécessite donc pas de licence AutoCAD.

COVADIS, de la société Géomédia, est un logiciel additionnel à AutoCAD et nécessite une licence complète pour fonctionner.

Dans ce tutoriel, nous utiliserons le logiciel COVADIS.

La première étape consiste en la création d’un M.N.T, un Modèle Numérique de Terrain.

Le MNT est un maillage de faces triangulaires en 3 dimensions, créé par le logiciel COVADIS entre chaque point ou courbe représentés sur le plan topographique. Il s’agit donc d’un objet tridimensionnel représentant fidèlement l’état du terrain naturel.

Pour créer un MNT, il faut tout d’abord vérifier la validité des informations du plan topographique en se plaçant en vue Isométrique.

Si le plan topographique est de bonne qualité, vous verrez vos points situés en altitude.

Si votre plan est de mauvaise qualité, tous vos points apparaitront à une altitude égale à zéro.

Dans ce cas, rendez-vous dans le menu « Cov. édition » puis « Points topographiques » pour corriger ces points.

Supposons que notre plan soit de bonne qualité. Nous allons maintenant créer le Modèle Numérique de Terrain grâce au menu « Covadis 3D », puis « MNT objet », puis « Créer avec un assistant ».

Choisissez les objets ponctuels à prendre en compte. Vous devez choisir des points et des blocs présents dans le dessin et indiquant une altitude.

Choisissez ensuite les objets linéaires à prendre en compte. Il s’agit des courbes de niveaux, des têtes de talus, ou des bordures de trottoir par exemple.

Vous pouvez vous aider des boutons de sélection de calque pour pointer directement les objets et en récupérer le nom du calque.

Le filtrage planimétrique sert à définir une limite vue en plan du Modèle Numérique de Terrain.

Le filtrage altimétrique sert à définir une plage de validité des altitudes. Il est intéressant de renseigner ces champs afin d’éliminer automatiquement les valeurs aberrantes.

Le récapitulatif ne doit PAS indiquer de symboles STOP. Si tel était le cas, il faudrait modifier votre sélection de données.

Le Modèle Numérique de Terrain peut maintenant être créé….

Plaçons-nous en vue Isométrique et en Style visuel « Conceptuel » pour voir le résultat.

Il est important d’exploser le MNT avant de continuer afin de le convertir en faces 3D AutoCAD .

Pour cette deuxième étape, il vous faudra au préalable implanter le bâtiment sur le plan topographique.

C’est généralement le plan de masse du projet qui permet de connaitre cette implantation. Dessinez ensuite la périphérie des plateformes de terrassement. Pour un chantier de bâtiment, il vous faudra parfois créer une sur-largeur en périphérie, afin de laisser de la place pour poser les pieds des banches.

Vos plateformes doivent être matérialisées par des polylignes fermées. Dans les propriétés de ces polylignes, renseignez la propriété « Elévation » en indiquant l’altitude absolue de la plateforme.

Vous pouvez maintenant convertir ces plateformes en objets Covadis. Allez dans le menu « Cov. VRD », puis « Projet multi plateformes », puis « Afficher la barre d’outils ».

Dans le menu « Création de plateformes », cliquez sur « Convertir en plate-forme ». Sélectionnez votre polyligne. Ignorez pour le moment l’étape des « objets caractéristiques ».

Pensez à regarder la « boite de dialogue » AutoCAD, elle vous indique toutes les actions à réaliser.

Répétez l’opération pour chacune des plateformes du projet.

Réglez ensuite les pentes de talus dans le menu « Calcul, coupes et cotations », puis « Pentes de talus ».

Une fois toutes vos plateformes créées, vous pouvez maintenant demander à Covadis de calculer le terrassement.

Dans le même menu que précédemment, cliquez sur « Calcul du projet ».

Un fichier Excel s’ouvre alors et vous indique les volumes et surfaces de terrassement pour chacune des plateformes. Ce fichier est enregistré au même emplacement que votre dessin.

Voyons le résultat dans Covadis…

Le plan est maintenant dessiné en 2 dimensions…

Mais également en 3 dimensions…

Il ne vous reste maintenant plus qu’à imprimer le document.

Comme vous pouvez le constater, posséder un logiciel de terrassement permet de gagner en rapidité et en précision dans le dessin des plans de terrassement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.